I g n a c i o
P l a z a
P o n c e



« La tortue de Gauguin » (polyptique de rue)
Compagnie Lucamoros.

- Ecriture, mise en scène: Luc Amoros
- Composition musicale : Alexis Thépot
- Artistes en scène : Léa Noygues/ Lou Amoros / Brigitte Gonzalez / Itzel Palomo / Thomas Rebischung / Sylvie Eder / Emmanuel Perez / Ignacio Plaza Ponce
- Direction technique : Vincent Frossard
- Lumière et vidéo : Martin Descourvières
- Son : Thomas Kaiser
- Administration : Mathieu Desanlis



Art au firmament
article co-écrit par Samuel Miloux et Mariane de Douhet, sur I/O Gazette.

Attention. Sidération, soulèvement, conversion : « La Tortue de Gauguin » est un spectacle qui rompt avec tout ce qui précède − on parlerait de spectacle divin si cette qualification n’occultait l’une des forces premières de cette performance radicale et sublime, à savoir montrer l’homme en train de fabriquer des formes dans ce qu’il a de plus humain. Sont montrés travail, progression et métamorphose. Mais le génie de ce spectacle est de dépasser une opposition entre fabrication et création − plus immédiate, divine, surgissante − en rendant sensible le double mouvement de l’art : germination et épiphanie. Enfin, entre les lignes surcodées d’un monde balisé, créer une évidence, une impulsion primitive, là où l’on ne l’attend plus. Nous faire découvrir pour la première fois quelque chose qui nous accompagne depuis toujours, dans la limpidité des formes conjuguées. Sous nos yeux, l’art naît.
- Pour lire la suite de l'article, cliquez ici.

.
.
.